Amphore de Pise

isac

image de l’auteur

Le gardien de la Tour est un bon petit vieux,
J’aime en sa compagnie me divertir et boire ;
Il a dans son cellier ce qu’on trouve de mieux,
Du vin couleur de sang, puis de la bière noire.

Il déclame des vers à la face des cieux,
D’illustres inconnus ou bien d’auteurs notoires ;
Les deux catégories se valent à ses yeux,
Presque toute écriture est pour lui méritoire.

La Tour est inclinée, les amphores aussi,
Sur l’oblique paroi nichent des hirondelles,
En bas pousse une rose, et c’est fort bien ainsi.

Les blagues du gardien ne sont jamais cruelles,
Chacun peut les entendre avec sérénité ;
De ce rare talent je voudrais hériter.

Cochonfucius

Trinité du Cercle Polaire

isz

image de l’auteur

L’aurore boréale étale ses couleurs
Et le vent dit des mots qui n’ont rien de futile ;
Ici ne vivent point les pluvians fluviatiles,
Mais trois ours magiciens, trois sources de chaleur.

Eux qui de la banquise éloignent le malheur,
J’aime les inventions de leur esprit fertile ;
Ils agissent fort peu, ne font rien d’inutile,
Mais savent éloigner les démons harceleurs.

Buvant de l’eau de mer et mangeant de la glace,
D’arpenter ce décor leur âme n’est point lasse,
Ils sont les trois gardiens de l’océan sans bords.

Voici le tavernier qui leur apporte à boire,
C’est pour trinquer avec leur vieux cousin, le porc
Qui sa plume brandit pour proclamer leur gloire.

Cochonfucius

En réponse à « Fontaine de Jouvence »

iswpie

image de l’auteur

Je peux transformer un vieillard
En jouvenceau vif et paillard,
Ce dont m’applaudit son épouse
De le retrouver si gaillard.*

Ça me rappelle un savoyard
Qu’on surnommait le vieux braillard
Il aimait Mimi, l’andalouse,
J’ai pu contenter ce piaillard.

Pierrette

*Cochonfucius