Dans les cieux

ar-az-or

image de l’auteur

Au ciel d’argent, les anges dorment,
Sauf un qui reste à méditer,
Perché sur une branche d’orme
Tout le printemps, et tout l’été.

Au ciel d’azur, le jour se forme ;
Les licornes l’ont invité,
Ça nous fait un plaisir énorme
De découvrir tant de beauté.

Au ciel d’or, un démon vulgaire
Se prépare à partir en guerre ;
Il incline son front méchant.

Rien de nouveau dans les trois sphères ;
Ils ont l’art de ne pas s’en faire,
Ces anges dont j’entends les chants.

Cochonfucius

Nef précaire

elmg

image de l’auteur

Je sais que l’Atlantique est indulgent pour moi,
Car de ma nef précaire est chaque vague éprise ;
Autre que lac paisible, autre que mer exquise,
Camarade océan, je me remets à toi.

Je sais que tu agis selon de justes lois,
Des modestes pêcheurs tolérant l’entreprise :
Quand tu es parcouru d’une charmante brise,
Je n’hésite jamais à t’accorder ma foi.

Si ton âme est parfois en autre humeur encline,
Je laisse aller la nef, ma volonté s’incline,
Je peux bien dériver tout au long des courants ;

Nous savons que la mer a des métamorphoses,
Que la voie du marin n’est pas jonchée de roses,
Mais c’est ainsi qu’il vit, c’est ainsi qu’il est grand.

Cochonfucius