Héraldique et poésie

poésie Nerval_galerie.jpg

Extrait de Une histoire symbolique du Moyen Âge occidental
de Michel Pastoureau. p. 358, 359, 360

Le soleil noir de la mélancolie
Nerval lecteur des images médiévales

Le blason est la clef de l’Histoire. « Cette phrase de Gérard de Nerval, citée en exergue de la plupart des traités d’héraldique de la fin du XIX e siècle, témoigne de l’intérêt que portait le poète à la science des armoiries. Cependant, même si elle a parfois été timidement signalée par les critiques nervaliens, cette attirance, cette passion même de Nerval pour l’héraldique n’a jamais fait l’objet d’aucune étude. (…) ses relations avec le blason n’ont suscité aucun livre, aucun article, aucun paragraphe.(…) dans l’œuvre de Nerval, l’héraldique est présente partout: termes et tournures empruntées à la langue du blason, descriptions (parfois fautives) d’armoiries plus ou moins fictives, récits de légendes héraldiques ou para-héraldiques, croquis d’écus armoriés dessinés sur des lettres ou des manuscrits. »

Continuer à lire … « Héraldique et poésie »

Paladin britannique

petit-mur.png

image de l’auteur

C’est un chevalier d’Angleterre,
Aimant les combats, plus ou moins,
Caché parfois en un recoin
Pour ne pas toujours être en guerre.

Il aime la paix sur la terre ;
À son cheval donner du foin,
Faire un voyage, pas trop loin,
Avoir du bon vin dans son verre.

Car son courage est bien caché,
Son honneur est un peu taché ;
De cela, quelques bardes rient.

Ce héros n’a pas de rancoeur,
La poésie vit dans son coeur,
Et n’y sera jamais tarie.

Cochonfucius

Poèmes

reve c.png

image de Pierrette

Dernier jour de mars,
Chevaliers et minotaures
Signent des poèmes.

Cochonfucius

_____

Coupé mi-parti en chef, d’argent au minotaure lumineux de sable contourné d’azur, de sinople au centaure d’argent aussi, de pourpre au chevalier contourné à l’armure d’argent au sabre d’or  adextré et sénestré de deux lyres d’argent aussi 

Carême: Rencontre

05 - blasonessai2
Blason de Saint-Léger-les-Mélèzes
Un peu comme un nouveau-né qui respire sans
Savoir ce qu’est l’air, lorsque nous aimons Dieu,
Même si nous ne le connaissons pas, nous le
Rencontrons. Si nous avons été créés dans
La joie, c’est parce que Dieu est heureux d’aimer,
Il voulait que nous connaissions ce bonheur. La
Joie est la signature de Dieu dans la
Vie. Dieu nous a donné des personnes à aimer,
Il ne nous a pas faits solitaires. « Aimez-vous
Les uns les autres comme je vous ai aimés. »*
Chaque fois que nous aimons, dans la justice et
La vérité, nous ressemblons à Dieu. C’est pour
Aimer que nous sommes nés et  la Terre nous est
Confiée. Au Ciel, il n’y aura plus que l’amour.

Pierrette

*(Jean 13, 34; 15, 12)

_____

D’azur à un cristal de neige d’argent ; au chef cousu de sable chargé de dextre à senestre d’un mélèze d’argent, d’un soleil d’or, d’un second mélèze d’argent et d’un second soleil d’or