Le désir et la mort

Deepwood.png

image du web

L’évolution est la recherche des structures
Capables de s’opposer à l’accroissement
Du chaos, du désordre… Elle est la couverture
Contre la dislocation. Finalement

La vie se développe dans la tension
Et sa grandeur réside bien dans ses faiblesses.
La méditation sur la mort, avec justesse,
Peut-être source de vie et initiation

À cette quête de l’unité, à toute heure
Et en tout ce qui vit. Dans celui qui meurt,
La mort nous laisse ce que nous avons touché

D’éternel. En s’évanouissant, chaque action
Nous révèle un peu de ce qu’elle cachait
Et la vie poursuit sa mystérieuse ascension.

Pierrette

(À suivre)

 

2 réflexions sur « Le désir et la mort »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s