En réponse à « Goupil-girafe »

igqkpie

image de l’auteur

Le goupil-girafe est taillé
Pour voir le haut des poulaillers ;
Il a des jambes pas bien longues,
Mais nous n’allons pas pinailler.*

Or quand il entend aboyer
Le chien, il veut le railler:
Il monte sur une oblongue
Planche, s’y place en éployée

Posture, puis pour fourvoyer
Le coquin, il fait envoyer
Directement de Pierrelongue,
Un collier fort bien médaillé.

Pierrette

*Cochonfucius

 

igxz.png

image de l’auteur

Voici l’antigriffon, l’éteigneur de flambeaux,
Le rôdeur souterrain, le mangeur de cannelle ;
On dirait qu’il invente une danse nouvelle,
Lui dont un inframonde abrita le berceau.

Il aime contempler l’intérieur des tombeaux
Car il trouve du charme aux dépouilles mortelles ;
Puis, il connaît la Mort, sa compagne éternelle,
Aussi bien, semble-t-il, que son frère corbeau.

En inframonde il vit sa paisible vieillesse,
Ce fut également le lieu de sa jeunesse,
Un monde très obscur et plutôt rigoureux.

Il boit les eaux du Styx, il se nourrit de cendres,
En a-t-il du plaisir ? Il n’est pas malheureux :
À devenir griffon, pourrait-il condescendre ?

Cochonfucius