Amphibien phlogophile

emw

image de l’auteur

Il goûte son plaisir au brasier qui s’allume,
Celui qu’aucun humain n’est venu admirer ;
Du plaisir qu’il y prend je l’entends soupirer,
À ce bain flamboyant ses loisirs se résument.

Ce n’est pas un Phénix aux inflammables plumes,
À qui, par combustion, le souffle est retiré ;
C’est le Dieu-Salamandre aux propos inspirés,
Un ami de la flamme, et non pas de la brume.

Or, ce démon ardent ne mange point de grain ;
Jamais il ne sera nourri comme un serin,
Jamais il ne prendra de gibier dans un piège.

Il dévore le vide, il mange l’air du temps,
Tant de subtilités qu’il digère en chantant,
Cet habitant du feu, seigneur des sortilèges.

Cochonfucius

 

Herbe géante – La canne à sucre : Rémire Montjoly (973 Guyane)

cann

https://la1ere.francetvinfo.fr/2015/01/23/la-canne-sucre-une-plante-tout-faire-223845.html

Tableau 1 : or sur or

cann1

De gauche à droite :

http://www.fierdetreguyanais.com/tourisme/remire-montjoly-histoire-dune-commune/
Lebrouillard (2012), https://fr.wikipedia.org/wiki/Remire-Montjoly
(One letter was missing, sentence not good)
(Aussi dans: http://delaunay-kourou.over-blog.com/remire-montjoly-97354.html)
https://www.gopubconseil.fr/portfolio-item/rlp-remire-montjoly/
http://www.remire-montjoly.fr/tourisme-et-decouverte/histoire/armoiries/

Blasonnement :

D’or à la canne à sucre de sinople surchargée vers le chef d’un œil d’or et de sable et accostée à dextre d’une tête de tapir d’or et de sable tournée vers la dextre et à senestre d’une tortue d’or et de sable posée en barre.

Un blason dominé par ce qui était la principale ressource de Rémire : la canne à sucre. Le premier sucre de Guyane fut en effet produit à Armire, ancien nom du lieu, provenant lui même de l’anse de Miret. Ce sont les juifs hollandais qui s’y étaient réfugiés après le départ, donc l’abandon de la colonie, des restes de l’expédition de Poncet de Brétigny, car ils avaient trouvé là des sources.
LA DEVISE « Il n’est de beau regard sans âme claire ».
LA TORTUE LUTH indique que les plages de Montjoly sont un lieu de ponte pour cette espèce en voie de disparition.
LA CANNE A SUCRE rappelle que Rémire-Montjoly fut une commune agricole, grenier de l’île de Cayenne.
L’ŒIL est celui du Seigneur de Beauregard sur les terres desquelles se trouve le bourg de Rémire.
LE TAPIR fait partie du gibier local.

(Sources : Les emblèmes de France & http://www.remire-montjoly.fr/ )

Tableau 2 : tenné sur or

cann2

De gauche à droite :

Daniel Juric (2019) : http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=1258
Site communal: http://www.remire-montjoly.fr/
Lebrouillard (2012) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Remire-Montjoly
Herald Dick (2011) : Herald Dick Magazine

Blasonnement:

D’or à la canne à sucre coupée de sinople, chargée d’un oeil du champ à l’iris de tenné brochant en chef, adextrée d’une tête de tapir mouvant de la plante et senestrée d’une tortue luth posée en barre, le tout du même et soutenue de l’inscription en lettres capitales de sable « REMIRE MONTJOLY » sur deux rangs; à la filière de sinople.

La devise de la commune est « Il n’est beau regard sans âme claire », en référence aux quartiers de Beauregard (à Rémire) et des Âmes Claires (à Montjoly). (Wikipedia)

Divers :

cann3

http://www.annickmaguyane.com/article-21795244.html (intéressant)

cann4

Sticker autocollant, amazon.fr

5 minutes pour tout savoir sur le rhum de Guyane :

cann5

À l’attention de sœur Pierrette, effet garanti ! France.fr (confession gratuite)
La canne à sucre n’étant pas un fruit, cet article ne sera pas classé dans « les fruits en HF ». Sœur Pierrette est cependant invitée à éviter le « non classé », si elle est encore en état.

assa6