La sagesse du jardinier

chelsea-gardener-painting.jpg

Toile de Enzie Shahmiri

Le prince qui venait de son humble planète,
Qu’il fut désemparé en voyant, par milliers,
Des roses lui parler sur un ton familier !
« J’ai déjà bien du mal avec une fleurette,

Face à ce nombre-là je cours à la défaite ! »
Mais il fut détrompé par un vieux jardinier
Qui sagement taillait les buissons printaniers :
« Une rose isolée a su te tenir tête,

Car elle est tout pour toi, définitivement.
Chaque rose est pour moi un petit élément
Qui dans le vaste Tout, n’est rien d’indispensable.

L’individu qui sent l’intérêt général
En subit la contrainte et l’ascendant moral,
Comme au souffle du vent se livre un grain de sable ».

Cochonfucius

Pique-nique des libellules.

collage4a1.jpg

Collage de Reggleston

Prévert offre un festin à quelques libellules.
Il leur sert une esquisse, une immobile fleur,
La cendre d’un cigare, un crayon de couleur,
L’os du moindre souci, la peau d’une virgule,

La sainte trinité coincée dans une bulle,
Le latin, le sanscrit et le grec sans douleur,
Une âme de gendarme, un grand coeur de voleur,
Deux entretiens publics et trois conciliabules,

Bouddha au pied d’un arbre et son vaillant cochon,
Les dix commandements brodés sur un torchon,
Une licorne pure, un éléphant mystique,

Un savoureux costume, un sonnet farfelu…
Mais une libellule a dit : « N’en jetez plus,
Tout ce que nous voulions, c’est manger des moustiques ».

Cochonfucius

Mystère

Blason_de_la_ville_de_Sainte-Colombe_(Yonne).svg.png

Blason de Sainte-Colombe

Écoutez ce que déclare la Sagesse de Dieu :
22 « Le SEIGNEUR m’a faite pour lui,
principe de son action,
première de ses œuvres, depuis toujours.
23 Avant les siècles j’ai été formée,
dès le commencement, avant l’apparition de la terre.
24 Quand les abîmes n’existaient pas encore, je fus enfantée,
quand n’étaient pas les sources jaillissantes.
25 Avant que les montagnes ne soient fixées,
avant les collines, je fus enfantée,
26 avant que le SEIGNEUR n’ait fait la terre et l’espace,
les éléments primitifs du monde.
27 Quand il établissait les cieux, j’étais là,
quand il traçait l’horizon à la surface de l’abîme,
28 qu’il amassait les nuages dans les hauteurs
et maîtrisait les sources de l’abîme,
29 quand il imposait à la mer ses limites,
si bien que les eaux ne peuvent enfreindre son ordre,
quand il établissait les fondements de la terre.
30 Et moi, je grandissais à ses côtés.
Je faisais ses délices jour après jour,
jouant devant lui à tout moment
31 jouant dans l’univers, sur sa terre,
et trouvant mes délices avec les fils des hommes. »

Livre des Proverbes 8, 22-31

_____

Taillé d’or et d’azur à la colombe d’argent fondant en bande et brochant sur le tout

En réponse à « Planète Malacandra »

ingvpie

image de l’auteur

L’atmosphère pas très épaisse
Abrite de nobles espèces ;
Les habitants les plus heureux
Sont les lions-taureaux, quand ils paissent.*

Ils se reposent sous les pesses,
Dans leur enclos fait tout en speiss,
Ce métal les rend amoureux,
C’est ce qui trouble la papesse.

Pierrette

*Cochonfucius

Le seigneur des rouages

inccy.png

image de l’auteur

Il dessine des plans aux lueurs des chandelles,
Son travail d’ingénieur est étrange pour moi ;
Il rêve une machine, il écrit sans émoi
Ce que nous permettra cette chose nouvelle.

La critique envers lui jamais ne fut cruelle,
Qui toujours le trouva penseur de bon aloi ;
Car de la mécanique il applique les lois
Et pour son doux regard, les équations sont belles.

Quand je fus un chercheur, je l’entendis souvent
Passer d’un théorème à l’axiome suivant ;
Par désir de comprendre, et non point de fortune.

De ses beaux manuscrits, il donna la primeur
Au rhapsode subtil, ami de l’imprimeur,
Dont toujours il guettait la retouche opportune.

Cochonfucius