Fruits en HF – Raisin : Labarde (33 Gironde) (Médoc)

lab1

Château Giscours à Labarde, 3ème grand cru classé Margaux :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Château_Giscours

Tableau1 :

lab2

De gauche à droite :

Arcady Voronzov : http://www.armorialdefrance.ru/communes/48-gironde?start=100
Daniel Juric (2011) : http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=5415

Blasonnement :

De gueules à la grappe de raisin tigée et feuillée d’une pièce d’argent, vrillée de sable, à l’alouette essorante d’or brochant à senestre.

Tableau 2 :

 

lab3

De gauche à droite :

Mspecht (2014) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Labarde_(Gironde)
Idem, trait intempestif
Idem, version 1

Tableau 3 :

lab4

De gauche à droite :

Site communal : http://www.labarde.fr/Histoire-et-patrimoine.html
Idem, procès verbaux
Idem, logo

Le nom de la commune Labarde vient du gaulois hardi, ’’le bardent, c’est-à-dire celui qui chante, ou bardage, ’’alouette’’. Labarde peut être l’endroit où chantaient des alouettes. Dans le blason, le nom de la commune est évoqué par la présence de l’alouette et la vocation viticole par une grappe de raisin.

La vocation vinicole, déjà ancienne, de Labarde est encore aujourd’hui l’une des principales activités de la commune situe en AOC Margaux.

Vignoble : AOC Margaux

lab5

https://dico-du-vin.com/margaux-aoc-du-medoc-bordeaux/

Les autres châteaux de Labarde :

lab6

Château Dauzac, 5ème grand cru classé Margaux
https://fr.wikipedia.org/wiki/Château_Dauzac

lab7

Château Siran
https://www.vinotrip.com/fr/partenaires/116-chateau-siran

lab8

Château Larrieu Terrefort
http://www.vigneron-independant-aquitaine.com/chateau/chateau-larrieu-terrefort/

Étiquettes :

lab9

lab10

En ce qui concerne le Château Siran (Grand Cru Exceptionnel, en fait Cru Bourgeois Exceptionnel), voir :

https://www.parismatch.com/Vivre/Gastronomie/Les-crus-bourgeois-exceptionnels-133829

trolll

Pont du Corbeau

urrg.png

image de l’auteur

De ce vieux pont, nous aimons l’apparence,
Qui vit passer d’innombrables hivers ;
Glissant dessous en bateau découvert,
Un vieux pêcheur est plein de nonchalance.

Or les poissons se taisent, mais ils pensent
À ce chemin qui franchit l’univers,
À cette voie suspendue dans les airs
Et qui traverse une vaste distance.

Sur ce vieux pont s’effacent les tourments,
Où je marchais, jadis, paisiblement ;
De la rivière avançaient les flots amples.

Quand mon séjour dans la ville prit fin,
Un tavernier m’offrit un peu de vin
Dans son jardin, d’où ce pont je contemple.

Cochonfucius