Petit dieu barbare

etoe.png

image de l’auteur

Au temple de granit, le dieu se trouve à l’aise
Où l’on entend prier du matin jusqu’au soir,
Presque aussi fréquenté que ne sont les comptoirs
Ou la grotte où la Vierge a parlé à Thérèse.

On orne ses autels avec du vin, des fraises
Des récipients brillants comme des ostensoirs,
De rouges inscriptions, des hiéroglyphes noirs,
Que la saison soit bonne ou qu’elle soit mauvaise.

Les musiciens du roi sonnent sur tous les tons
Des cantiques sacrés, des chants de mirliton ;
On frotte la statue d’une très douce brosse.

Le dieu sait l’Oméga, il sait aussi l’Alpha,
Il sait même le sort qui Tantale assoiffa ;
Il est donc très puissant, mais il n’est pas féroce.

Cochonfucius