Le bonheur des poissons

ekhenthaler.png

image de l’auteur

Nous n’entretenons point de querelles horribles
Telles qu’un homme sage y perdrait son latin ;
Nul d’entre nous ne vit de colère terrible,
Nous partageons en paix la fraîcheur du matin.

Nous pouvons dévorer des mouches par centaines,
Si ne vient nous saisir un hameçon d’acier ;
Nous sommes vigilants quand, en fin de semaine,
Un pêcheur à la ligne au bord de l’eau s’assied.

Poissonnier du pays, oublie donc nos personnes,
Ouvre plutôt en ville un débit de boissons ;
C’est ainsi qu’un humain, que tout mal abandonne,
Peut faire, s’il le veut, le bonheur des poissons.

Cochonfucius

Fruits en HF – Raisin : Meurthe-et-Moselle_54 (4/6)

boup

https://www.actualitix.com/carte-meurthe-et-moselle.html

Ludres : (Sud de Nancy)

vo1.jpg

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ludres

Tableau :

vo2.jpg

De gauche à droite & de haut en bas :

Celbusro (2014) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ludres
Arnaud Bisval : http://www.genealogie-bisval.net/index2.html
Arnaud Bisval, idem en N&B
Arcady Voronzov : http://www.armorialdefrance.ru/communes/69-meurthe-et-moselle?start=300
Daniel Juric (2014) : http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=11997
François Meyer : https://www.blasonslorrains.com/blasons-meurthe-et-moselle-54
Communes 54 : http://communes54.e-monsite.com/pages/communes-1/ludres.html
Site communal : https://www.ludres.com/historique/le-blason
Jimbo écussons : https://www.jimbo-ecussons.com/autres.html
Heraldry of the World, Ralf Hartemink : https://www.heraldry-wiki.com/heraldrywiki/index.php?title=Ludres
Jean-Paul de Gassowski (†) : http://labanquedublason2.com/ (L’armorial n’existe plus)

Blasonnement :

Tranché: au 1er d’or maçonné de gueules au casque romain du même à la cocarde d’or (d’argent), au 2e d’or maçonné de sapins stylisés de gueules au maillet et au marteau passés en sautoir, à la lampe de mineur brochant sur le sautoir, le tout du même; à la bande de gueules chargée d’une branche de vigne à deux grappes de raisin feuillée d’or (d’argent) brochant sur la partition.

Commentaires :

La commune de Ludres utilisait au siècle dernier le blason de ses anciens seigneurs, « Bandé d’or et d’azur de six pièces à la bordure engrêlée de gueules« . On peut regretter que le conseil municipal ait abandonné l’utilisation de ce blason riche en histoire et ait adopté le 15 juin 1976 le blason actuel. Celui-ci avec sa bande de gueules sur champ d’or, rappelle la Lorraine, et les grappes, le vin apprécié du pays. Le Camp d’Affrique est représenté par le casque romain, et l’activité minière est symbolisée par le maillet, le marteau et la lampe de mineur.
(UCGL)

Ludres vient du nom d’une maison célèbre en Lorraine, venue de Bourgogne au XIIIème siècle, qui s’appelait Frolois, descendante des ducs de Bourgogne. Dès l’an 1282, Ferry de Frolois passa en Lorraine et s’y maria avec Cécile d’Amance et achetèrent, du consentement de Ferry III, duc de Lorraine, la plus grande partie de la seigneurie de Ludres, dont ils prirent le nom.
En 1380, Jean de Ludres fut fait sénéchal de Lorraine par le duc Charles II. Charles-Louis, comte de Ludres et d’Affrique, fut chambellan de Stanislas. C’est la commune de Frolois qui porte les armes de cette famille :

vo3.jpg

A.Bisval

Mais la commune de Ludres les a portées avant 1974.
Par délibération du conseil municipal du 18 mars 1974 la commune adopta de nouvelles armes. Elles rassemblent les couleurs et la bande des armes de la Lorraine.
Le casque romain représente le Camp d’Afrique aussi appelé le Camp des Romains. L’origine de ce nom est méconnue ; il aurait été donné à la montagne sur laquelle le camp était placé, par la famille de Ludres qui possédait, en Bourgogne, une montagne qu’elle appelait Mont-Affrique. Une autre version attribue ce nom à quelque légion romaine qui aurait d’abord séjourné longtemps en Afrique avant de s’installer dans la région. Il n’en demeure pas moins que la famille de Ludres fut faite comte de Ludres et d’Affrique.
L’ancienne activité minière est symbolisée par les ustensiles de mineur.
Et les grappes de raisin sur leur sarment évoquent le passé vinicole de la commune.
Les pins stylisés évoquent la forêt du plateau de Ludres et son micro-climat méditerranéen.
Le « maçonné » figure le développement de la cité et son avenir, le casque son passé.
(A.Bisval)

Site communal :
Historique : https://www.ludres.com/historique
Blason : https://www.ludres.com/historique/le-blason

Maron : (Sud-ouest de Nancy)

vo4.jpg

Lavoir de Maron : http://www.mairie-maron.fr/
Voir aussi : http://patrimoine-de-lorraine.blogspot.com/2011/08/maron-54-le-lavoir.html

Tableau :

vo5.jpg

De gauche à droite & de haut en bas :

Savant-fou (2011) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Maron_(Meurthe-et-Moselle)
Arnaud Bisval : http://www.genealogie-bisval.net/index2.html
Arnaud Bisval: idem en N&B
Arcady Voronzov : http://www.armorialdefrance.ru/communes/69-meurthe-et-moselle?start=350
Blason entrée village (1999) : http://www.mairie-maron.fr/uploads/MeulsonsHierAujourdhui/MeulsonsHierAujourdhui/JALEM-MARON-200912-un-blason-pour-maron.pdf
Dessin de Thierry Henriet (1991) : idem ci-dessus
Daniel Juric (2015) : http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=14854
François Meyer (1992) : https://www.blasonslorrains.com/blasons-meurthe-et-moselle-54

Blasonnement :

De gueules à la croix estrée et haussée d’argent cantonnée aux 1er et 2e de deux escargots affrontés, au 3e d’une grappe de raisin et au 4e deux pics passés en sautoir, le tout d’or.

Commentaires :

Création Thierry Henriet. Modification François Meyer.
La croix représente les deux rues perpendiculaires de la commune. Les deux escargots sont des « meulsons », nom communément donné aux villageois. La grappe rappelle qu’autrefois Maron cultivait des vignes, et enfin les deux pics symbolisent la mine de fer de la localité.
(UCGL)

La croix représente la forme de la commune : deux routes qui se croisent perpendiculairement.
Le gentilé des habitants de Maron est « Meulson » ; dans le patois local – c’est-à-dire dans le Toulois et le Saintois – un meulson est un escargot…
Autrefois, Maron cultivait la vigne sur les coteaux de la Moselle, d’où la grappe de raisin.
La commune a eu aussi une mine d’exploitation de fer, ce que désignent les pics de mineurs.
Les armes de Meulson sont tirées d’un dessin de Thierry Henriet réalisé en 1991.
(A.Bisval)

Situé sur la rive droite de la Moselle, Maron fut longtemps renommé pour ses vignobles et ses vergers.
Au début du siècle, l’arrivée du phylloxera mit fin à ces activités viticoles et agricoles.
La population vécut alors grâce à l’existence de la mine de fer de Maron/Val de Fer et à l’usine sidérurgique.
(Site communal)

Histoires d’hier et d’aujourd’hui :
http://www.mairie-maron.fr/MeulsonsHierAujourdhui/MeulsonsHierAujourdhui

Millery : (Nord de Nancy)

vo6.jpg

https://www.millery.com/son-cadre-naturel.html

Tableau :

vo7.jpg

De gauche à droite & de haut en bas :

JuJu939 (2010) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Millery_(Meurthe-et-Moselle)
Arnaud Bisval : http://www.genealogie-bisval.net/index2.html
Arnaud Bisval : idem N&B
Daniel Juric (2014) : http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=12535
François Meyer : https://www.blasonslorrains.com/blasons-meurthe-et-moselle-54
Site communal : https://www.millery.com/son-blason.html

Blasonnement :

D’argent à la croix pattée de gueules cantonnée de quatre grappes de raisin de pourpre feuillées de sinople.

Commentaires :

La croix pattée rappelle qu’il y avait à Millery une maison du Temple, la commune s’appelait d’ailleurs Millery-aux-Templiers. Les raisins évoquent l’existence de vignes abondantes au siècle dernier.
(Site communal)

Le temple de Saint-Pieger a été bâti vers 1200 par les Hospitaliers de Libdeau, aujourd’hui entièrement détruit. La croix pattée de gueules représente les Templiers ou chevaliers du Temple, ordre dissout par le roi de France Philippe IV le Bel.
(A.Bisval)

Site communal :
Histoire : https://www.millery.com/son-histoire.html
Blason : https://www.millery.com/son-blason.html

Mont-le-Vignoble: (Sud-ouest de Toul)

vo8.jpg

http://vuparmam.blogspot.com/2010/04/vignoble-des-cotes-de-toul.html

Tableau :

vo9.jpg

De gauche à droite & de haut en bas :

Manassas (2007) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mont-le-Vignoble
Arnaud Bisval : http://www.genealogie-bisval.net/index2.html
Arnaud Bisval : idem en N&B
Arcady Voronzov : http://www.armorialdefrance.ru/communes/69-meurthe-et-moselle?start=350
Daniel Juric (2016) : http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=15307
François Meyer : https://www.blasonslorrains.com/blasons-meurthe-et-moselle-54

Blasonnement :

D’argent au mont de six coupeaux de sinople accompagné de trois grappes de raisins de pourpre feuillées de sinople rangées en chef.

Commentaires :

Ce sont des armes parlantes : un mont et des grappes de raisins pour le vignoble. La commune produit un vin d’appellation d’origine contrôlée « Côtes de Toul ».
(A.Bisval)

Mont-le-Vignoble ne possède pas de site communal.

Le vignoble des Côtes de Toul :
http://www.vinsvignesvignerons.com/Regions/Lorraine/COTES-DE-TOUL/Le-vignoble-des-Cotes-de-Toul

vo10.jpg

ré10

Arbres de Grande Garabagne

etbz.png

image de l’auteur

La Grande Garabagne a des forêts fort belles,
Capables d’occulter la lumière du jour ;
Au coeur de la forêt sont les arbres d’amour
Qui au regard du monde offrent des fleurs nouvelles.

De telles floraisons ne sont pas éternelles
Et je peux voir les fleurs se faner tour à tour ;
Prier pour leur survie, ce n’est d’aucun secours,
Pour nous autres non plus, quand la mort nous appelle.

Les gens de Garabagne élèvent des troupeaux,
C’est pour alimenter les festins de la reine ;
Et ces gens couperont les arbres les plus beaux

Pour nourrir les fourneaux, ce n’est pas chose vaine :
Dans le bois pleureront le faune aux durs sabots
Et la dryade aussi, qui de l’arbre est marraine.

Cochonfucius