Émaux et métaux dragonnesques

uz5l.png

image de l’auteur

Le dragon de sinople un hymne chantera,
De gueules, vieux dragon, les notes t’en reviennent;
Le dragon d’or verra du foot en Haute-Vienne
Où le dragon d’azur le score annoncera.

Dragon de carnation, la Foi tu recevras,
Et toi, dragon de vair, tu trouveras la tienne ;
Dragon de sable, afin qu’un ange te soutienne,
La parole de Dieu ton âme affermira.

Nobles sont les blasons de ces dragons de gloire ;
Quand ils ne seront plus, nous en aurons mémoire,
Et même, nous boirons des coups à leur santé.

Dans ce vaste univers où les monstres abondent,
De vous avoir aussi nous sommes enchantés,
Vous dont le coeur connaît les cieux et l’inframonde.

Cochonfucius

Le cochon et le dictionnaire

piglatin.jpg

Dessin de John Leech

Un cochon, par hasard, trouvant un dictionnaire,
Lut, pour se divertir, le sens de chaque mot.
Ce n’était point, dit-il, au pouvoir d’un chameau !
Mon potentiel, vraiment, est révolutionnaire.

Si je passe un concours, je serai fonctionnaire,
Pas question que l’on morde à mes deux jambonneaux,
Ainsi que fut Gollum au Seigneur des anneaux,
De bestiau je deviens un humain débonnaire.

Le paysan survient, et son couteau pointu,
Et dit à son cochon : il est temps, le sais-tu,
Que ta chair soit pour nous de bonne nourriture.

Le cochon lui répond, d’un ton plein de douceur,
Qu’il est fier de nourrir ses frères et ses soeurs,
Partageant avec eux sa si vaste culture.

Cochonfucius

Saisons

tumblr_lu5rxkoo5y1qds8r3o1_500.jpg

Toile de Yuri Yarosh

Au jardin danse l’herbe,
Esther le soir y vient
Tracer des mots superbes ;
Elle les choisit bien.

Au jardin vit la fleur,
Esther y papillonne ;
Qu’importe la douleur,
L’amour fait la vie bonne.

Au chemin du bonheur,
Esther montre la route,
Et le barde rêveur
En souriant l’écoute.

Cochonfucius

===========================================

————————————
Aphorisme esthérien
———-

La mort décime
L’âme, hors des cimes.