Lion qui vole

uzji

image de l’auteur

Le lion d’azur, un animal volant,
Pour l’hirondelle est-il une menace ?
Il est puissant, mais il manque d’audace,
C’est un rêveur, c’est un fauve indolent.

Il craint l’orage et le soleil brûlant,
Pour son malheur, sa vue est un peu basse ;
C’est un oisif, ce n’est pas un rapace,
Je lui envie son esprit nonchalant.

Quand le printemps les floraisons ramène,
Il fait le tour de son vaste domaine,
D’une fleurette ayant orné son chef.

Mais pour son coeur, craint-il un coup de foudre ?
Son âme, pour ce problème résoudre,
Bien vainement invoque Saint Joseph.

Cochonfucius