Fruits en HF – Raisin : LES ALPES 04_05_06

ÈZE (Alpes-Maritimes 06)

e1

Site communal : https://ville-eze.fr/

Tableau 1 : (Avec raisins)

e2

De gauche à droite & de haut en bas :

Celbusro, 23 novembre 2013 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Èze
Jean-Paul de Gassowski (†) : http://www.labanquedublason2.com/ (la base blasons n’existe plus)
Ralf Hartemink, 23 septembre 2018 : https://www.heraldry-wiki.com/heraldrywiki/index.php?title=Èze
Arcady Voronzov : https://armorialdefrance.ru/communes/19-alpes-maritimes/?start=50
Daniel Juric, 18 avril 2012: http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=7132
InfattiVedeteCheViDice, 18 janvier 2019 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Èze
Sticker : https://www.thelittleboutique.fr/blasons-ecussons/sticker-blason-de-ville-eze.html
Mosaïque: https://www.ebmosaiques.com/blason8.htm

Blasonnement :

D’azur à l’os de jambe en pal sommé d’un phénix sur son immortalité et accosté de deux pampres fruités, chacun de deux pièces le tout d’argent.

Devise :

« MORIENDO RENASCOR » (EN MOURANT JE RENAIS).

Tableau 2 : (Sans raisins)

e3

De gauche à droite & de haut en bas :

Sticker : https://www.cdiscount.com/auto/equipement-auto/eze-06-ville-stickers-blason-autocollant-adhesif-t/f-1330101-auc2009189049044.html
Nicerendezvous.com : https://www.nicerendezvous.com/eze-sur-mer.html
Pierre-Robert Garino (†) : http://www.et-si-nice-etait-comte.fr/
Thierry Quaranta, 1 : http://quaranta1.chez-alice.fr/ecussons/provence_alpes_cote_d_azur/eze.html
Thierry Quaranta, 2 : http://quaranta1.chez-alice.fr/ecussons/provence_alpes_cote_d_azur/eze.html
Jpg, 14 mars 2017 : https://fr.geneawiki.com/index.php/06059_-_Èze
Jpg, 30 mai 2006 : https://fr.geneawiki.com/index.php/06059_-_Èze
Dominique Cureau : http://vexil.prov.free.fr/nice cote d’azur/nice ca 3.html

Notes :

Les pampres représentés étaient à l’origine des branches de figuiers de Barbarie qui faisaient référence à la légende selon laquelle Èze aurait été délivrée des Maures par des assaillants munis de branches de figuiers, à défaut d’autres armes. Ainsi, le figuier généralement accompagné par le palmier et le dattier, tant en occultisme qu’en héraldique, est le témoin du minéral, source philosophique du Phénix. (Quaranta, Cureau)

Avant d’être celles de la commune, les armes appartinrent au XVIIe siècle au notaire Joseph Fighiera (figue en nissart) d’Èze. Et lorsqu’il s’agit de choisir des armes pour la ville, Charles Alexandre Fighiera, alors conservateur du Musée Masséna de Nice, proposa de prendre celles de son ancêtre qui figurèrent pendant de nombreuses années sur des documents légaux. (Office tourisme)

Site communal :

e4

Sur le logo de droite vous devriez trouver deux figues, si votre vue le permet !

v1

Où est la feuille de figuier, où est la feuille de vigne ?

Continuer à lire … « Fruits en HF – Raisin : LES ALPES 04_05_06 »

Les fruits en héraldique française 21G

Noix (7)

log

La Flachère (38 Isère)

Fla1

De gauche à droite :

Arcady Voronzov : http://www.armorialdefrance.ru/communes/53-is-re?start=50
Daniel Juric, 7 juin 2018: http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=2481
Site communal & BM : https://www.laflachere.fr/

Blasonnement :

Écartelé: au 1er d’or à la chouette contournée d’argent, au 2e de gueules au pichet de terre cuite au naturel décoré d’une grappe de raisin d’or feuillée de sinople, au 3e de gueules à la noix au naturel feuillée de sinople, au 4e d’or au dauphin d’azur barbé, crêté, lorré, oreillé et peautré de gueules; à la divise ondée d’azur brochant sur le trait du coupé et chargée de la devise « DULCE EST IN VICO VIVERE » en lettres capitales d’argent.

Commentaires :

Blason fautif (métal sur métal).

Sous la devise du blason, deux symboles rappellent tout d’abord notre attachement à notre territoire, en premier lieu à l’entité historique et culturelle qu’est le Dauphiné, comme en témoigne la présence du dauphin, mais aussi au pays Grenoblois, avec l’inscription de la noix de Grenoble dont la culture et la renommée ont essaimé jusqu’à nous, faisant de ce fruit un élément symbolique du village.
Au-dessus de la devise sont placés deux autres symboles qui rappellent plus particulièrement les spécificités de notre village. La chouette, qui domine le blason, semble veiller sur l’ensemble des villageois et convoque l’ancienne légende de La Flachère «village des sorciers –ou des sourciers peut-être», qui hante l’imaginaire populaire.
En haut à droite du blason apparaît, comme une marque immuable et familière dans l’histoire de La Flachère, un pichet décoratif de la poterie Talbot, orné d’un décor en relief fait de grappes de raisin.
Un glissement semble s’être opéré, puisque la devise qui figure traditionnellement au centre du pichet est ici manquante, et paraît s’inscrire en lettres capitales, au centre du blason: DULCE EST IN VICO VIVERE, qu’il serait permis de traduire en ces termes «Qu’il est agréable de vivre dans son village», faisant entendre comme un lointain écho un vers d’Horace, et invitant, sur le mode épicurien, à se délecter de la douceur de vivre dans notre village.

fla2

(Bulletin municipal décembre 2016)

fla3

Wikipedia & Site communal

La photo de droite semble avoir été prise juste au moment d’un arrivage de noix.

log

Continuer à lire … « Les fruits en héraldique française 21G »

Les fruits en héraldique française 21F

Noix (6)

log

Pierrefitte-Nestalas (65 Hautes-Pyrénées)

be1.jpg

De gauche à droite :

Celbusro, 16 octobre 2015 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierrefitte-Nestalas
Etxeko, 2 janvier 2012 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierrefitte-Nestalas
GA Hautes-Pyrénées, © Marie-Pierre Manet, dessin Jean-Paul Fernon :
http://www.passion-bigorrehp.org/BLASONS/blasonpierrefitte.html
Daniel Juric, 17 août 2011 : http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=4355
Arcady Voronzov: http://www.armorialdefrance.ru/communes/80-hautes-pyr-n-es?start=350
(Le site est de nouveau accessible)

Blasonnement :

D’argent au mont de sinople sommé d’une ‘Peyra Hita’ ou peyrehitte [rocher] de sable accostée de deux noyers de sinople; au chef de gueules chargé d’une fleur de lis d’or accostée de deux corneilles affrontées du même.

Commentaires :

Les origines de son nom:
Pierrefitte : est composé de l’occitan pèira qui veut dire « pierre » et hitte qui était la délimitation d’un domaine seigneurial, ici celui d’Argelès-Gazost.
Nestalas : signifie qui est la jonction des nestes, c’est-à-dire des ruisseaux des montagnes.
Nom occitan : Pèirafita – Nestalàs.
(Site communal) https://www.mairie-pierrefitte-nestalas.fr/vie-municipale/présentation/

Lieux et monuments, héraldique :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierrefitte-Nestalas#Culture_locale_et_patrimoine

be2

Photo vue aérienne : Sotos, 13 septembre 2017 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierrefitte-Nestalas
Photo église : Père Igor : https://monumentum.fr/eglise-pa00095408.html

log

Continuer à lire … « Les fruits en héraldique française 21F »

Les fruits en héraldique française 21E

Noix (5)

log

Nouâtre (37 Indre-et-Loire)

noi1.jpg

De gauche à droite & de haut en bas :

Celbusro, 6 mars 2018 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Nouâtre
Spax89, 15 mars 2009 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Nouâtre
Jean-Paul de Gassowski (†) : http://www.labanquedublason2.com/ (Le site n’existe plus)
Armoiries.free, 2008 : http://armoiries.free.fr/armoirie/generation_armoiries.php?insee=37174
Arcady Voronzov: http://www.armorialdefrance.ru/ (Page blanche depuis quelques jours)
Daniel Juric, 11 juillet 2011: http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=4022
Site communal non officiel, réalisé par Philippe : http://www.nouatre.com/
& Site communal officiel : http://mairie-nouatre.fr/

Blasonnement :

D’argent à la motte [coupeau] de sinople, mouvant de la pointe, sommée d’un noyer du même, fruité d’or; à la bordure d’azur, chargée de cinq anneaux avec des attaches de scellement d’argent, ordonnés en orle et accompagnés au canton dextre du chef d’une Notre Dame tenant l’enfant Jésus d’or.

Commentaires :

Création : Dominique Morche.
Adopté le 4 octobre 1985.
La motte fait allusion aux deux têtes de Pont, deux énormes mottes bâties par Foulques Nerra pour s’assurer le passage de la Vienne, point d’une extrême importance.
Le noyer rappelle l’origine du nom de la localité. La noix sert d’armes parlantes.
Notre-Dame tenant Jésus, parce que dès l’antiquité, sans en fixer de date, existait à Noyers (près de Nouâtre) une petite église dédiée à la Sainte-Trinité et à Notre Dame. Noyers avec l’abbaye qui était paroisse fut supprimée après la Révolution et fut rattachée à la nouvelle commune de Nouâtre rappelant ainsi l’ancienne juridiction des lieux.
Les anneaux tout autour de l’écu rappellent Saint-Révérend, pour la guérison de la folie.

Pour plus de détails :
(http://mairie-nouatre.fr/pages/histoire
http://www.nouatre.com/ : Le Blason
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nouâtre#Héraldique)

noi2

Le château et l’église : http://mairie-nouatre.fr/pages/le-chateau
Voir aussi :
http://www.nouatre.com/ Le Château
&
http://www.nouatre.com/ L’Eglise

SCOOP 1:

Regardez bien l’église sur la photo de droite, elle m’a tout l’air d’être une navette spatiale. Je crois que je viens de trouver un point de transit des noix qui font leur apparition un peu partout dans le pays. Qu’en pense Renard, et surtout sœur Pierrette ? Les calotins seraient-ils complices des noix ? Les Héraldiens ont le droit de savoir !

log

Continuer à lire … « Les fruits en héraldique française 21E »

Les fruits en héraldique française 21D

Noix (4)

log.png

Noisy-le-Grand (93 Seine-Saint-Denis)

log1

De gauche à droite & de haut en bas :

Spedona, 25 août 2008 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Noisy-le-Grand
Idem, variante couleurs
Geneanet : https://www.geneanet.org/gallery/?action=detail&rubrique=blasons&id=118367&desc=noisy_le_grand
Arcady Voronzov : http://www.armorialdefrance.ru/communes/108-seine-saint-denis
Daniel Juric, 28 octobre 2013 : http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=11016
Autocollant : https://www.amazon.fr/
Écusson de la 2ème compagnie d’arc de Noisy-le-Grand
Brigitte Peluchon : https://www.mes-ecussons.fr/boutique/ecussons/departements-francais/93-seine-saint-denis/noisy-le-grand/
Cercle d’escrime : http://noisy.escrime.free.fr/
Armorial.free, 2008 : http://armoiries.free.fr/accueil/index.html
Noisy-le-Grand Tourisme : http://www.noisylegrand-tourisme.fr/decouvrir-noisy-le-grand/noisy-le-grand/du-blason-au-logo.html
Jean-Paul de Gassowski (†) : http://www.labanquedublason2.com/ (le site n’existe plus)
Site communal : https://www.noisylegrand.fr/

Blasonnement :

D’azur au chevron d’or chargé d’une couronne antique du champ, accompagné de trois noix d’argent, soutenu d’une rivière du même mouvant de la pointe.

Commentaires :

Le blason a été dessiné en 1947, en plein renouveau de l’art héraldique en France.  Il reprend les caractéristiques de Noisy : les noix évoquent l’étymologie du nom de la ville, l’eau pour la Marne, le chevron pour l’étendue de la ville.
(https://www.noisylegrand.fr/votre-mairie/bienvenue-a-noisy-le-grand/histoire-de-la-ville)

Le déterminant complémentaire le-Grand semble motivé soit par l’étendue de la commune, soit par le fait que Noisy ait été résidence royale au cours du Haut Moyen Âge (couronne antique).
(https://fr.wikipedia.org/wiki/Noisy-le-Grand#Toponymie)

log2

La mairie : https://www.noisylegrand.fr/

log

Continuer à lire … « Les fruits en héraldique française 21D »

Les fruits en héraldique française 21C

Noix (3)

x1.png

Le Bourdeix (24 Dordogne)

o1

Laurent Lailly : http://blasonsdefrance.free.fr/departements/24.htm
Blason non-officiel.

Explicatif : La tour du Bourdeix est le seul vestige de plusieurs châteaux. Le moulin de Pinard (aube), qui produisait de la farine (argent) et de l’huile de noix.

BlasonnementCoupé ; au premier de gueules à une tour d’or crénelée de sept pièces de même, ajourée, ouverte et maçonnée de sable, au second d’argent à une roue à aube de gueules accompagnée de deux noix de même posées en pal.

Wikipedia :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Bourdeix#Lieux_et_monuments
Où l’on apprend qu’il a existé trois châteaux à des époques différentes et que le moulin s’appelait effectivement Pinard.
Sur la porte latérale de l’église et au-dessus figure un blason avec trois tours, il s’agit de celui de la famille Hélie de Colonges, qui portait : d’azur à trois tours d’argent.

o2

Traumrune, 18 octobre 2013 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Bourdeix
https://gw.geneanet.org/pierfit?lang=et&p=andree&n=helie
https://lamotte.pagesperso-orange.fr/ecuras/no13log.htm

Photos :

o3

Photos publiées par Pierre Bastien :
https://www.communes.com/photo-le-bourdeix,355332 (mairie)
https://www.communes.com/photo-le-bourdeix,355339 (église)

x1.png

Néoules (83 Var)

o4

De gauche à droite & de haut en bas :

Spedona, 14 février 2009 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Néoules
Idem, couleur or différente
Jpg, 29 décembre 2010 : https://fr.geneawiki.com/index.php/83088_-_Néoules
Arcady Voronzov : http://www.armorialdefrance.ru/communes/98-var?start=100
Site communal: http://neoules.fr/
Daniel Juric, 16 mai 2016 : http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=15617
http://www.bergeriedusarret.fr/itineraires.htm (le site n’est plus accessible)
Armoiries .free, 2007 : http://armoiries.free.fr/accueil/ (entrées Alphabet ou Régions)

Blasonnement :
D’azur à trois noix d’or.

Commentaires :
Néoules s’est appelé successivement Novulas (1035), Novula (1084), Neulis (1235), Noulas puis Nèulos.
Le blason de Néoules, représenté par trois noix d’or posées deux sur une sur un fond azur, a longtemps fait croire que le nom de Néoules venait de l’abondance de noyers. Mais étymologiquement, il faudrait voir dans les appellations successives de Néoules la signification de « Nouvelles Terres » ou « Terres nouvellement défrichées », ou encore « Nouveau lieu ». Au XVIème siècle (1520), le village est descendu des sommets d’une colline au sud de la commune (Saint Thomé), et s’est installé sur de « nouvelles terres » au quartier de la Ribière (un des trois anciens centres d’habitations) qui est son emplacement actuel.
(http://neoules.fr/decouvrir-neoules/historique/)

Autre version :
Néoules était occupé dès l’Antiquité. Il y avait une « villa » au quartier Notre-Dame de Trians et une autre à l’emplacement actuel du village. Il est probable que ce soit un Romain nommé Nolis qui ait donné le nom au quartier, devenu en provençal Noulas puis Nelos avant de prendre le nom Néoules, c’est-à-dire la nouvelle Terre.

Patrimoine :
http://neoules.fr/decouvrir-neoules/patrimoine/

o5

Photo : site communal

D’après tout ce qui a été dit ci-dessus, voici certainement l’origine des noix de Néoules, car rien ne prouve que le blason existait avant ce dessin :

o6

Armorial général de France, dressé, en vertu de l’édit de 1696, par Charles D’HOZIER. (1697-1709). XXIX Provence, I.

x1.png

Neurey-lès-la-Demie (70 Haute-Saône)

o7

De gauche à droite :

Chatsam, 23 avril 2016 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Neurey-lès-la-Demie
Arcady Voronzov, (encore des noisettes) : http://www.armorialdefrance.ru/communes/85-haute-sa-ne?start=150
Daniel Juric, 25 octobre 2011 : http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=5018

Blasonnement :
D’or au chevron d’azur accompagné de trois feuilles de noyer, fruitées de deux pièces de sinople.

Commentaires :
Un château fût construit sur une colline de Neurey-lès-la-Demie au 16e siècle. Détruit puis reconstruit au 17e, il a subit de nombreux travaux en 1924. Ses bâtiments accueillent aujourd’hui une maison de retraite.
Si le château a subit de nombreuses modifications au cours du 20e siècle, sa chapelle en revanche est restée à l’identique depuis le 17e.
Le village possède également une église du 19e siècle qui a conservé ses vitraux originaux. Ceux-ci illustrent des scènes du nouveau testament.
On pourra par ailleurs  remarquer à l’entrée de Neurey-lès-la-Demie une ancienne tour ronde, couramment appelée « Tour de la dîme ».

Histoire :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Neurey-lès-la-Demie#Histoire

Photos :

o8

Mairie & église : https://fr.wikipedia.org/wiki/Neurey-lès-la-Demie

x1.png

Nogaro (32 Gers)

o9

De gauche à droite & de haut en bas :

Celbusro, 25 mars 2019 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Nogaro
Etxeko, 9 décembre 2011 : https://fr.wikivoyage.org/wiki/Nogaro
Arcady Voronzov, moderne : http://www.armorialdefrance.ru/communes/47-gers?start=50
Arcady Voronzov, ancien : http://www.armorialdefrance.ru/communes/47-gers?start=50
Jean Biret-Chaussat, 14 janvier 2008 : http://armorialdugers.canalblog.com/archives/2008/01/14/7565607.html
Daniel Juric, 2 mars 2017 : http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=1571
Daniel Juric, 9 février 2011 : http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=1571
Jpg, 5 décembre 2009 : https://fr.geneawiki.com/index.php/32296_-_Nogaro
Logo site communal, BM depuis décembre 2014
Logo site communal, BM jusque juin 2014
Jean-Paul de Gassowski (†) : http://www.labanquedublason2.com/ (le site n’est plus accessible)

Blasonnements :
D’argent au noyer de sinople terrassé de sable. (Version actuelle)
D’argent au noyer de sinople accosté d’un lion de gueules. (Version intermédiaire)
D’or à trois noyers de sinople. (Version d’Hozier)
Les deux premières versions semblent être tirées des logos du site communal.
Devise : « Nogarolium fondée en 1060 ».

Commentaires :
Nogaro vient de Nugarolium, la ville des noisetiers (version wikipedia).
Nogaro du latin Nugarolium, lieu planté de noyers (version site communal).

Histoire :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nogaro#Histoire

Histoire de Nogaro:
http://nogaro-armagnac.fr/histoire

L’Armagnac et les vins :
http://nogaro-armagnac.fr/vinsetarmagnac

Photos :

o10

https://www.cc-basarmagnac.fr/ville/15/nogaro

&

https://www.tourisme-gers.com/nogaro/ville_de_nogaro-107424.html

Version originale :

o11

Armorial général de France, dressé, en vertu de l’édit de 1696, par Charles D’HOZIER. (1697-1709). XIV Languedoc, I.

x1.png

Noiseau (94 Val-de-Marne)

o12

De gauche à droite & de haut en bas :

Tretinville, 3 décembre 2011 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Noiseau
Arcady Voronzov, grandes armes : http://www.armorialdefrance.ru/communes/109-val-de-marne
Arcady Voronzov : http://www.armorialdefrance.ru/communes/109-val-de-marne
Amazon, Noiseau 94 blason autocollant
Daniel Juric, 1er septembre 2015 : http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=14378
https://www.mes-ecussons.fr/boutique/ecussons/departements-francais/94-val-de-marne/noiseau-94/
https://www.lepaviste-pro.fr/secteur/epaviste-gratuit-noiseau-enlevement-epave/
Armoiries.free, 2008 : http://armoiries.free.fr/accueil/ (entrées Alphabet ou Régions)
Jean-Paul de Gassowski (†) : http://www.labanquedublason2.com/ (le site n’est plus accessible)

Blasonnement :
Parti: au 1er d’azur au noyer arraché d’or, au 2e, de gueules à trois épis de blé tigés et feuillés d’or; à deux éclairs d’argent posés en chef en chevron renversé et brochant sur le parti, les pointes liées par trois ondes circulaires de sable; au chef du même chargé de trois chevrons fendus d’or et soutenu d’une trangle ondée d’argent.

Commentaires :
Créatrice du blason : Mireille Louis.
Le noyer évoque l’étymologie de Noiseau, les trois épis de blé la culture locale, les éclairs et les ondes rappellent la station de télécommunication internationale ; le chef est aux armes de Denis de Viole, seigneur de Noiseau dès 1560. La divise ondée symbolise le Morbras, ruisseau qui délimite la commune dans sa partie nord.
(Wikipedia)

Les armes de la ville :

dep.jpg

Symbolique et composition :

o13

(http://www.mairie-noiseau.fr/histoire.aspx)

o14

Al.pliar, 20août 2010 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Noiseau

x1.png

Noisiel (77 Seine-et-Marne)

Voir aussi : Cabosse – Cacaoyer.
https://heraldiqueblog.wordpress.com/2017/07/30/les-fruits-en-heraldique-francaise-3/

o15

De gauche à droite & de haut en bas :

Spedona, 30 mars 2008, version 4 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Noisiel
Spedona, 30 mars 2008, version 3 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Noisiel
Spedona, 30 mars 2008, version 2 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Noisiel
Spedona, 30 mars 2008, version 1 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Noisiel
Arcady Voronzov : http://www.armorialdefrance.ru/communes/92-seine-et-marne?start=150
Daniel Juric, 30 septembre 2015 : http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=14550
Jean-Paul de Gassowski (†) : http://www.labanquedublason2.com/ (le site n’est plus accessible)

Blasonnement :
Taillé: au 1er d’azur à la lettre minuscule n d’or traversée par une feuille de noyer de sinople posée en barre, au 2e d’argent à la fleur, à la cabosse ouverte et à la cabosse fermée de cacaoyer, le tout au naturel.

Commentaires :
Créateur : Louis Guilbert.
Armes adoptées par la commune le 29 mars 1968.
Noisiel vient du latin nucetum, qui désigne un « lieu planté de noyers ».

Histoire :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Noisiel#Histoire

Site communal :
http://www.ville-noisiel.fr/
http://www.ville-noisiel.fr/Histoire-de-Noisiel

Le blason :

o16

Photo :

o17

http://www.ville-noisiel.fr/-Accueil-

n14

À suivre