Un coing tranquille

u-c-t.png

image de l’auteur

Ô coing béni des cieux, favori de Narcisse,
La décomposition ne saurait te toucher :
Au rameau verdoyant, tu te tiens attaché,
Tu as mûri longtemps sur un arbre propice,

Sur toi fut un brouillard bienfaisant épanché,
Et tu l’as mérité, ce n’était que justice.
Les insectes gloutons t’épargnent leurs supplices ;
Tu es plus délicat que le fruit du pêcher.

Ô qui pourra goûter ta saveur nonpareille,
Qui te possédera, fabuleuse merveille ?
Celui qui te détient, que son pouvoir est fort !

De ta maturation, que mon âme a suivie,
Je sais que de longtemps n’en adviendra la mort :
Un coing de bon aloi doit faire une eau-de-vie.

Cochonfucius

Bègles

545px-Blason_ville_fr_Bègles_(Gironde).svg

 Blason de Bègles

C’est au cours d’un trajet que j’ai pu voir qu’à Bègles
La proximité de la Garonne permet
L’existence des moustiques tigre espiègles.
La géothermie pare le parc Newton mais

Dans celui De Mussonville vivent des muses.
Voilà pourquoi l’Enchanteur aux mille poèmes
Y séjourne. Derrière, si je ne m’abuse,
Se niche un jardin un peu bohème où l’on sème

Des salades, tomates, oignons, le tout bordé
D’une haie champêtre. Là se retrouvent des
Charmes, des noisetiers et des pruniers.

On voit, au fond, un verger de pommiers sauvages
Offrant toutes leurs fleurs si parfumées aux sages
Abeilles d’une belle ruche girondine.

Pierrette

_____

D’azur à la bande cousue de gueules chargée de l’inscription OMNIA LABORE en lettres capitales de sable, accompagnée en chef d’une ruche adextrée de deux abeilles volantes l’une au-dessus de l’autre, la première en bande et la seconde en barre, et senestrée, en chef, d’une autre en bande, le tout d’or, et en pointe d’un navire de trois mâts équipé, habillé et flammé d’argent voguant sur des ondes du même mouvant de la pointe

Les fruits en héraldique française 8

Coing – Cognassier

Coignières (78 Yvelines)

tromp1

(1)

tromp2

(1b)

tromp3

(1c)

tromp4

(1d)

Notes sur Coignières (78 Yvelines) :

(1) https://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=8204
© Daniel Juric, 16 août 2012.
Tiercé en pairle: au 1er d’azur au grêlier d’or enfermant une fleur de lis du même, au 2e de gueules à la gerbe de sept épis d’or empoignés de sable, posée en bande, au 3e de gueules au coing feuillé de trois pièces d’or et à la champagne ondée d’azur bordée en chef d’une jumelle d’argent; au pairle diminué d’argent brochant sur la partition.

(1b) https://fr.wikipedia.org/wiki/Coignières
Auteur : Henrysalome , 22 juin 2007.

(1c) https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Blason_Coignières.jpg?uselang=fr
Auteur : Henry Salomé , 8 janvier 2007.
Pas tout à fait le même style que le blason qui précède ! Comme quoi on s’améliore au fil des mois !

(1d) http://armoiries.free.fr/armoirie/generation_armoiries.php?insee=78168
Ce site a été actif de 2002 à septembre 2010, depuis plus rien.
© auteur : inconnu (rien d’apparent sur le site que j’ai visité de fond en comble).
4090 armoiries françaises recensées.

Le site de la commune http://www.coignieres.fr/ nous présente en en-tête de page un petit blason riquiqui en bleu et blanc (je n’ose même pas qualifier ces couleurs d’azur et d’argent). J’ai feuilleté le dernier bulletin communal et je n’ai rien trouvé qui ressemble de près ou de loin à un blason. Cette ville n’est pourtant pas dirigée par des socialistes sectaires type 1789, grands pourfendeurs de blasonneurs !

Continuer à lire … « Les fruits en héraldique française 8 »

Photosynthèse

tesod2.png

image de l’auteur

La plante absorbe le soleil
Tout en gardant les pieds sur terre ;
Son voisin, l’arbre solitaire,
A déjà quelques fruits vermeils.

La plante est souvent en éveil,
Captant les rythmes planétaires ;
Des chercheurs universitaires
Mesurent son temps de sommeil.

Autour d’elle, tout est splendide,
Le jardin n’a rien de sordide,
C’est un inimitable lieu.

La plante est naïve et candide,
Sa feuille regarde les cieux ;
Car elle a d’invisibles yeux.

Cochonfucius