Merci

lotus.png

image de Cochonfucius (Pays de Poésie)

Cochonfucius, brave chevalier, merci
De nous avoir aidés, nous, les jeunes apprentis,
Car un sonnet ce n’est pas facile à créer,
Mais toi, gourmand de poèmes, d’un champ de blé

Tu as surgi et tu nous a offert tes beaux
Sonnets magiques. Après un travail acharné
Nous voici récompensés par tes précieux mots
Et ceux de jrtroll, ton fidèle écuyer,

Sans oublier ceux de la douce Ada ainsi
Que ceux de la brillante Luciole. Au cours
De ce curieux voyage en terre d’Héraldie,

Tu étais presque comme un ange gardien
Qui joue avec ses plumes et son ordinateur.
Cochonfucius, nous te gardons dans notre coeur.

Les élèves de 5.2

 

 

 

Le sonnet d’Aurèle: Le roi au lion

aurc3a8le.png

image de l’auteur

C’est l’histoire d’un paysan mal habillé
Vivant dans les collines. Je l’ai salué.
Lors d’une violente joute, je fus blessé,
Le pauvre paysan m’a soigné et sauvé.

Je l’ai emmené avec moi à la cour.
Très attaché à sa religion, toujours
Il était, ici ou là, en train de prier.
Le roi en eu assez et le fit enfermer

Dans les souterrains où était un lion. Tous deux
Se soutinrent avec patience. Mais un jour
Le roi mourut sans descendance. Le séjour

En prison fut terminé, je l’ai délivré.
Son lion le suivait, il inspirait le respect,
J’ai compris alors qu’il serait un roi de paix.

Aurèle

_____

Tiercé en pairle, le 1 d’azur à la rencontre de lion d’or, le 2 de pourpre à la couronne de Vicomte d’or aussi, le 3 de sinople à la croix pattée d’argent.

 

Le sonnet de Marie.

mariec

image de l’auteur

Le M familial est l’initiale commune.
Il rythme les prénoms au fil des infortunes,
Il est deux fois écrit dans le son de mon nom,
Il est dans aimer, dans maman…mais reprenons:

L’équitation a toujours été ma passion,
Mon plus fidèle cheval était un grand blond.
La mère de ma mère aimait tant les chevaux
Qu’elle les trouvait tous les plus fiers, grands et beaux.

Vois la couronne d’or  sur la tête du roi,
Elle montre à tous le droit chemin de l’honneur,
La couronne est le signe de Dieu et du roi.

Ce roi avait un grand domaine avec des oies,
Si sa couronne avait des épines parfois,
Il n’oubliait pas la richesse de la loi.

Marie

______

Tiercé en pairle, le 1 de gueules à la couronne d’enfant de France d’or, le 2 de sinople à la tête de cheval contournée d’argent issant du canton de la pointe dextre, le 3 d’or aussi à la lettre M d’azur.

Le sonnet de Téya

tc3a9ya.png

image de l’auteur

Ils sont grands, fiers et se tiennent bien droit.
Le matin au réveil ils rugissent parfois,
Surtout quand au lever du jour ils voient l’éclair,
Leurs cris font fuir les gazelles du matin clair.

Maîtres souverains, fière allure de félin,
Ce roi des animaux est le symbole extrême
De la puissance et de la force suprême,
Et le respect s’impose à l’aspect sibyllin

Des deux lions d’or à l’allure presque sage.
Mais que se disent-ils en se tenant si droit?
Est-ce qu’ils veulent contrer le ciel qui foudroie?

Leurs pattes bien posées semblent arrêter la Terre,
Ou peut-être qu’ils s’apprêtent à s’envoler loin?
Vraiment ces deux lions ailés cachent un mystère.

Téya

_____

Tiercé en pairle le 1 d’argent à l’éclair d’azur, le 2 et le 3 du même chargés de 2 lions ailés assis d’or affrontés.

Le sonnet de Simon: l’aigle et le lion.

simon

image de l’auteur

C’est un poème qui vient du Moyen-Âge.
Deux bêtes: le lion et l’aigle font des ravages,
Ils passent dans ce magnifique paysage
Et l’on aperçoit leur plumage et leur pelage.

Le lion et l’aigle sont des animaux royaux.
Dans l’azur, leurs mouvements sont majestueux,
L’étoile et la croix ancrée sont leurs joyaux,
Sur l’or, toutes les deux brillent de mille feux.

Mais voici que l’aigle déploie en grand ses ailes,
Tandis que le lion l’appelle en rugissant car
Ensemble, ils doivent être l’un à l’autre fidèles.

L’azur, royaume de l’aigle, l’or, lieu pieux
Où règne le lion. On les voit tous les deux
Réactivant: force, fierté et courage.

Simon

_____

 

Écartelé, le premier d’azur à l’aigle éployée, d’or membrée d’argent, la tête du même, allumée, languée, armée de gueules, le deuxième d’or à la croix ancrée de gueules gringolée d’azur de huit pièces, le troisième d’or aussi à l’étoile à six rais de tanné, le quatrième d’azur aussi au lion rampant d’or armé, lampassé et couronné de gueules.

Le sonnet d’Alexandre: Le loup

2gedimin.png

image de l’auteur

Un loup se promenait seul dans la prairie et
Sa louve l’avait prié de revenir vite
Car elle craignait qu’un chasseur se précipite
Sur lui, l’attaque, et en fasse son prisonnier

En attendant de le tuer pour le manger.
Ce chasseur armé suivait les loups par plaisir
De chasser mais jamais il ne faisait souffrir
Son gibier, seulement il aimait le danger.

Il n’était pas méchant au fond mais triompher
Des loups pour ensuite montrer ses beaux trophées
Aux autres lui plaisait. Il racontait ses ruses,

Pour capturer le loup affamé, menaçant,
Toujours à la recherche de proies. Avançant
Ce matin, il vit le plus beau de tous les loups…

Alexandre

_____

D’azur à la tête de loup arrachée d’argent

Le sonnet de Jules: chat.

jules

image de l’auteur

Il a été chasseur de rats dans les égouts.
En pleine liberté, il est très redouté.
Parfois en danger, surtout face au hibou,
Mais il n’a jamais eu peur, surtout en été.

Il a été recueilli loyalement
Par un être humain épanoui avec lui.
Il aime son ronronnement dans la nuit,
Doux comme un bébé dans les bras de sa maman.

Mais jamais il n’oublie son travail d’animal,
Il se souvient de son entrée dans la nature,
Là où sont nées ses plus folles aventures.

Sa souplesse n’a d’égal que sa gentillesse,
Toute la Terre, en le voyant, se met en liesse…
Je parle, bien sûr, d’un ami très cher, mon chat.

Jules

_____

Ecartelé le 1 de sinople au chat assis d’argent, le 2 et le 3 coticés en bande d’azur et d’argent aussi, le 4 de gueules au trèfle à quatre feuilles d’or.