Bar de Dimey

Composition de l’auteur

Quand Dimey prend un verre, il en fait des chansons,
Que ce pot soit servi par une tavernière
Ou par la blanche main d’un gracile échanson
Qui semble frais éclos de la saison dernière.

Quand Dimey prend un verre, il nous refait le monde
Mais en vachement mieux, avec de beaux décors,
Et puis des habitants qui sont bien dans leur corps,
De beaux oiseaux planant sur la terre et sur l’onde.

Il retrouve les clés (au fond de son godet)
Pour entrer au jardin où fut l’arbre magique ;
Dis-nous que, toi aussi, tu en es nostalgique…
Encore un coup, patron, un coup de muscadet !

Cochonfucius

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Hortus Closus

Pour vivre heureux, vivons cachés

Parhal, poète breton.

Poésie musicale, rythmée, parlée ou chantée de sa voix vibrante sur la note de l'Univers.

Comme un cheveu sur la soupe

"On a le droit de le faire" Marguerite Duras, Écrire.

pour une seule note

écoutons à l'infini...

Le monde est dans tes yeux ...

... le premier matin du monde est aujourd'hui ...

WordPress.com en français

Toutes les nouvelles de la communauté WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :